Association Sénégalaise d’Appui à la Décentralisation et aux Initiatives Citoyennes ASADIC-TAATAAN

Livret 2 volume 1 et 2 : Environnement institutionnel et fonctionnement du département

L2V1Dans sa volonté́ de promouvoir la décentralisation comme un axe prioritaire de l'Etat, le Gouvernement du Sénégal a entrepris depuis 2013 une grande reforme dénommée « Acte III de la décentralisation ».
En réalité́, depuis la période coloniale, le Sénégal s'est lancé dans un processus irréversible de consolidation de la démocratie locale et de renforcement continu de la décentralisation.

Ce processus s'est poursuivi et renforcé après l'indépendance avec notamment deux grandes réformes majeures.
D'abord en 1972, avec la création des communautés rurales, la promotion de la décentralisation et la régionalisation de la planification.
Ensuite, en 1996, avec l'érection des régions en collectivités locales et le transfert de compétences dans neuf (9) domaines ; pour matérialiser le souci d'accroître la proximité́ de l'Etat et la responsabilité des collectivités locales.

 

Aujourd'hui, après plusieurs années de pratique effective de la politique de décentralisation, il est apparu nécessaire de procéder à un diagnostic sans complaisance de notre pratique de décentralisation, et poser de nouveaux jalons pour construire dans le cadre d'un dialogue consensuel et prospectif, le renouveau et la modernisation de l'Etat, à travers une décentralisation cohérente, dans ses principes, et performante dans sa mise en œuvre. Telle est la nouvelle option de l'Etat .
La nouvelle réforme de la décentralisation en cours, qui incarne la refondation majeur de l'architecture territoriale de l'Etat, s'inscrit dans cette dynamique.
Au regard de la démarche méthodologique qui privilégie l'implication de toutes les parties prenantes et de son contenu décisif pour l'avenir du pays, l'acte III de la décentralisation devra être mis en œuvre progressivement et en deux phases.

Dans cette première phase, qui précède les élections locales, il est retenu, entre autres résultats, de :
• Supprimer la région en tant que collectivité locale ;
• Eriger les départements en collectivité locale (procéder a ̀une départementalisation);
• Procéder à une communalisation intégrale (ériger les communautés rurales et les communes d'arrondissement en commune) ;
• Créer la ville en vue de mutualiser les compétences des communes qui la constituent ;
• Adopter un nouveau code général des collectivités locales.
Dorénavant, il existe deux ordres de collectivités locales au Sénégal : le département et la commune.
Les élections locales prochaines (Juin 2014), devront permettre l'élection des conseillères et conseillers qui auront en charge d'assurer la gestion des collectivités locales.
Or, la nouvelle réforme qui a vu l'émergence de nouvelles catégories de collectivités locales, n'aura de sens que si les acteurs locaux (les élus en premier) disposent d'un minimum de compétences techniques et d'informations, nécessaires au bon fonctionnement de ces structures.

L2V2
Au demeurant, force est de constater que l'absence et ou l'insuffisance réelle de la prise en charge d'une véritable politique de formation, capable de promouvoir des élus locaux imprégnés de la gestion des affaires publiques, constitue un des maillons faibles de notre processus de décentralisation.
La Fondation Konrad Adenauer (FKA) a compris les enjeux de cette situation, et s'emploie à appuyer les efforts du gouvernement dans ce sens. C'est ainsi qu'elle a fait de la Formation des élus locaux son domaine d'intervention majeur dans le cadre de son appui à l'Etat dans sa politique de décentralisation ; ce qui se traduit par les multiples formations réalisées au profit des collectivités locales et les nombreuses publications réalisées sur les thématiques relatives à la décentralisation et au développement local.
La présente publication s'inscrit dans cette dynamique.
Conçue, comme le second livret de la nouvelle série de publication dénommée «Comprendre la décentralisation et le développement local »,elle a pour objectif de permettre aux citoyens en général et aux élus locaux , en particulier, de mieux comprendre les dispositions législatives et réglementaires relatives à l'organisation et au fonctionnement des deux ordres de collectivités locales que sont les communes et les départements.
Pour des raisons d'ordre pratique, ce second livret est produit en deux volumes: le premier aborde les questions relatives à la commune tandis que le second s'intéresse au département avec quelques incursions sur la ville.
Rédigée dans un style simple, la présente publication, tente de donner des réponses claires et précises aux questions essentielles que pourrait se poser tout élu local conscient de ses responsabilités et ou tout citoyen intéressé́ par la gestion des collectivités locales et la gouvernance locale.

Calendrier

Décembre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Newsletter